verdienen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

Mode ou
temps
Personne Forme
Présent 1re du sing. ich verdiene
2e du sing. du verdienst
3e du sing. er verdient
Prétérit 1re du sing. ich verdiente
Subjonctif II 1re du sing. ich verdiente
Impératif 2e du sing. verdiene, verdien
2e du plur. verdient
Participe passé verdient
Auxiliaire haben
voir conjugaison allemande

verdienen \fɛɐ̯ˈdiːnən\ (voir la conjugaison)

  1. Gagner de l'argent.
    • Umgerechnet knapp 2.000 Euro verdienen IT-ler*innen quer durch Russland durchschnittlich im Monat. Das ist weitaus mehr als das russische Durchschnittsgehalt von umgerechnet knapp 400 Euro. — (Inna Hartwich, Krieg ohne Nerds, dans taz, 29 avril 2022 [texte intégral])
      Les informaticiens russes gagnent en moyenne un équivalent de presque 2.000 euros par mois. C’est bien plus que le salaire moyen russe, qui est d’un équivalent de près de 400 euros.
  2. Mériter.

Prononciation[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé par préfixation de dienen.

Verbe [modifier le wikicode]

verdienen \Prononciation ?\ transitif

  1. Mériter.
    • Dat heb ik niet verdiend.
      Je n’ai pas mérité ça.
    • Dat woord verdient opgenomen te worden in het woordenboek.
      Ce mot mérite de figurer dans le dictionnaire.
  2. Gagner, remporter.
    • Een goed salaris verdienen : avoir / percevoir un bon salaire.
    • Op die auto heb ik 1000, - euro verdiend
      J'ai fait un bénéfice de 1000 euros sur cette voiture.
    • Er iets aan verdienen
      Y gagner quelque chose.

Synonymes[modifier le wikicode]

mériter
gagner

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 99,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]