vester

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Latin[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

Dérive de la forme archaïque voster formée comme noster.

Adjectif[modifier | modifier le wikitexte]

Cas Singulier Pluriel
Masculin Féminin Neutre Masculin Féminin Neutre
Nominatif vester vestra vestrum vestri vestrae vestra
Vocatif vester vestra vestrum vestri vestrae vestra
Accusatif vestrum vestram vestrum vestros vestras vestra
Génitif vestri vestrae vestri vestrorum vestrarum vestrorum
Datif vestro vestrae vestro vestris vestris vestris
Ablatif vestro vestra vestro vestris vestris vestris

vester /Prononciation ?/

  1. Votre, le vôtre.
    • ea vestra culpa est.
      c'est votre faute.
    • quid ego vos de vestro impendatis hortor? Live. 6
      à quoi bon vous conseiller de payer de votre bourse?
    • vestri majores.
      vos ancêtres.
    • vestri facti praejudicium, Cesar. BC. 2
      le précédent créé par votre conduite (l'exemple de votre conduite).
    • vestrum hoc augurium, Virgile.
      c'est de vous que vient ce présage.
    • vestrum est… + infinitif
      c'est à vous de…
    • nescio quis vestrūm (pour vestrorum) familiarium, Plaute. Mil.
      je ne sais qui de vos serviteurs.

Variantes[modifier | modifier le wikitexte]

Note[modifier | modifier le wikitexte]
Il s'emploie absolument en sous-entendant divers substantif :
  • vester (dominus) : votre maître
    ibi voster cenat, Plaute. Stich. : votre maître y dîne.
  • vestri (homo) : les vôtres, vos amis, vos compatriotes, vos gens
  • vestrum (bonum) : votre bien ; vestra, vos biens, vos œuvres

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés dans d’autres langues[modifier | modifier le wikitexte]

Note : Le latin populaire, d’où découlent les langues romanes, a « régularisé » vester en voster, ce qui peut s’expliquer de deux manières : soit en reprenant la forme originelle voster (c’est qui serait étonnant, étant donné que cette forme avait complètement disparu de l’usage), soit plus vraisemblablement en laissant jouer l’analogie avec noster :

Références[modifier | modifier le wikitexte]