veule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin volus (« qui vole au vent »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
veule veules
\vøl\

veule \vøl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui manque d’énergie, de courage, d’entrain.
    • Il était blême, sa moue haineuse et veule lui donnait un air de ressemblance avec sa sœur. — (Jean-Paul Sartre, L'âge de raison, 1945)
    • Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule ! — (Charles Baudelaire, L'albatros,1859)
    • Elle ne souffrait pas, mais son corps et sa chair étaient veules. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IX, Gallimard, 1937)
    • Elle l'eût encore préféré veule, comme cet après-midi, rendu de fatigue, anéanti, dormant, inerte, mais en songeant plus à rien.— (Jean Richepin, La Glu, édition de 2010 chez José Corti (originale de 1881), page 144.)
  2. (Agriculture) Qualifie une terre trop légère pour la culture.
  3. (Jardinage) Qualifie des branches longues et faibles.
  4. (Textile) Qualifie des poils qui n'ont pas la possibilité de se feutrer.
    • [...] car le poil veule ou naturel se feutre peu. — (Joseph Barberet, Le travail en France, Éd. Berger-Levrault)

Dérivés[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Breton[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Mutation Forme
Non muté meule
Adoucissante veule

veule \ˈvøːle\

  1. Forme mutée de meule par adoucissement (m > v).