viatique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin viaticum (« provisions de voyage »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
viatique viatiques
\vja.tik\

viatique \vja.tik\ masculin

  1. Provision d’argent ou de nourriture qu’on donne à quelqu’un pour un voyage.
    • Parmi les conditions que Mouley Hafid avait mises à l’acceptation du traité figurait son départ dans le plus bref délai pour Rabat, puis pour l’Europe, avec un viatique d'un million. (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 273)
    • Le père lui donna comme viatique sa malédiction, mais ne daigna pas la poursuivre. (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Ils séjournent quelque temps dans nos plaines, riche étape où abonde l’insecte, exclusive nourriture de la plupart ; motte par motte, ils visitent nos champs, où le soc du labourage met alors à découvert dans les sillons une foule de vermisseaux, leur régal ; à ce régime, promptement ils gagnent croupion matelassé de graisse, grenier d’abondance, réserve nutritive pour les fatigues à venir ; enfin, bien pourvus de ce viatique, ils poursuivent leur descente vers le sud, pour se rendre aux pays sans hiver, où l’insecte ne manque jamais : l’Espagne et l’Italie méridionales, les îles de la Méditerranée, l’Afrique. (Jean-Henri Fabre, Sur le Ventoux. L'Ammophile hérissée. Extrait des Souvenirs entomologiques. Première série, Delagrave, Paris, 1879. Éditions du Mercure de France, 1997, p. 33.)
  2. (Religion) Sacrement catholique de l’Eucharistie administré aux malades en péril de mort.
    • Un autre serviteur, non moins modeste, mais aussi utile de la Confrérie, était le « falotier », chargé de précéder, vêtu d'une soutane, […], et porteur d'un falot allumé et d'une clochette, le prêtre qui portait le viatique aux malades. (Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont-Ferrand, 1909, p.370)
    • Saumur, Entre-deux-mers, Beaujolais, Marsala,
      Toute la fine fleur de la vigne était là
      Pour offrir à l’ancêtre, en signe d’affection,
      En guise de viatique, une ultime libation.
      Hélas! les carabins ne les ont pas reçus
      Les litres sont restés à la porte cochère,
      Et le coup de l’étrier de l’ancêtre déçu
      Ce fut un grand verre d’eau bénite, peuchère !
      (Georges Brassens, L’Ancêtre)
  3. (Figuré) Garantie, assurance, gage.
    • Qu'un rayon de soleil vienne, par une fente des persiennes, frapper ma couche, je me tiens pour comblé : ce petit rond d'or illumine les travaux de ma journée ; je le porte d'heure en heure avec moi comme le viatique du bonheur. (Maurice Bedel, Traité du plaisir, 1945)
    • Comment ces machines issues du MIT, puis des laboratoires universitaires de la côte Ouest, se sont-elles muées en viatiques de l’individualisme? Comment ces inventions ont-elles propulsé, dans leur sillage, la nouvelle économie capitaliste? (Monique Dagnaud, Derrière Internet, l'imaginaire hippie sur slate.fr, le 25 juin 2013)

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]