vide-greniers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De vider et grenier.

Nom commun [modifier]

(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
vide-greniers
\vid ɡʁə.nje\
Étal de vide-greniers.

vide-greniers \vid ɡʁə.nje\ masculin, singulier et pluriel identiques (orthographe traditionnelle)

  1. (France) Sorte de marché occasionnel où les particuliers mettent en vente des meubles ou objets superflus.
    • Ma collection, je l'ai bâtie au fil des années, des semaines et plus particulièrement des week-ends. Enfin, surtout des dimanches matin. Chaque semaine, de mars à octobre, nos villages de France organisent une multitude de vide-greniers, bric-à-brac, brocantes et autres foires à tout. — (Hugo Soulet, Un vide-grenier en or, Éditions du Panthéon, 2014, chap. 1)
    • La saison des vide-greniers s'ouvre alors que le printemps pointe, pour la plus grande joie de tous leurs amateurs. Ceux-ci, vendeurs, « déballent » aux aurores sur des tréteaux branlants, ou « chineurs », farfouillent fébrilement dans les tas de vieilleries au charme désuet, en quête de la perle rare. — (Pascal Lardellier, Nos modes, nos mythes, nos rites: Le social, entre sens et sensible, Éditions EMS, 2013, p. 75)

Synonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Forme de nom commun [modifier]

(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
vide-grenier vide-greniers
\vid ɡʁə.nje\

vide-greniers \vid ɡʁə.nje\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Pluriel de vide-grenier.

Voir aussi[modifier]