vider son sac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir vider, son et sac. Le « sac à procès » est le nom donné au sac contenant les pièces d’un procès, lorsqu’il est vidé toutes les informations de l’affaire sont disponibles.
Un sac à procès était un sac en toile de jute, de chanvre ou de cuir qui était utilisé au temps de la colonie (XVIIe siècle), lors des affaires judiciaires, et qui contenait tous les éléments du dossier à des fins d’archivage. Il contenait les dépositions et requêtes, des copies signées des procureurs des pièces, les pièces à conviction, etc. Une fois l’affaire terminée, ces différentes pièces étaient rassemblées et suspendues dans le sac fixé par un crochet à un mur ou une poutre (d’où l’expression «une affaire pendante»), pour que les parchemins ne soient pas détruits par les rongeurs. Ces sacs étaient placés dans le cabinet de l’avocat. L’expression «l’affaire est dans le sac» signifiait que le dossier judiciaire était prêt et que l’ensemble des pièces était archivé dans le sac scellé. Pour l’audience, le sac était descendu et le procureur (ou avocat) pouvait plaider devant la cour et «vider son sac» en sortant les pièces nécessaires à sa plaidoirie. L’avocat ou le procureur rusé qui savait bien exploiter toutes ces pièces est à l’origine de l’expression «avoir plus d’un tour dans son sac». — (Association des Blais d’Amérique, Facebook)

Locution verbale [modifier le wikicode]

vider son sac \vi.de sɔ̃ sak\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de vider)

  1. (Familier) Dire tout ce qu’on a à dire, tout ce qu’on a sur le cœur.
    • — En tout cas, ajouta-t-il d’un ton bizarrement satisfait, tu as vidé ton sac, ce soir.
      Maillat se leva à son tour.
      — Si je ne dis pas ce que je pense dans cette vie, quand est-ce que je le dirai ?
      — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 155)
    • La colère froide de Marino visiblement le paralysait, et je pressentis qu’il n’avait pas vidé son sac. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, José Corti, 1951)
    • Ce fantôme abusif n’avait en effet qu’à s’expliquer, à vider son sac : ce qui l’amènerait peut-être à se trahir. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 203)
    • Internet est un outil formidable pour se détendre, se défouler, vider son sac, et surtout il permet de le faire sans se soucier des conventions sociales ni avoir peur de blesser les autres. — (Séverine Arsène, Internet et politique en Chine, 2011)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]