vivificateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin vivificator (« celui qui vivifie »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin vivificateur
\vi.vi.fi.ka.tœʁ\
vivificateurs
\vi.vi.fi.ka.tœʁ\
Féminin vivificatrice
\vi.vi.fi.ka.tʁis\
vivificatrices
\vi.vi.fi.ka.tʁis\

vivificateur masculin

  1. Vivifiant
    • Lorsque cette qualité de port franc fut étendue à Venise même, le courant vivificateur s’était déjà établi entre le commerce oriental et Trieste, et la concession arrachée par les réclamations des négociants vénitiens ne fit que retarder de quelques années la ruine inévitable et définitive de l'antique cité. — (Mme de Belgiojoso, L’Italie et la révolution italienne de 1848, Revue des Deux Mondes T.1 1849)
  2. (Religion) Qui insuffle la vie.
    • Par la fécondation ou intra-susception qui a lieu sous l’action du rayon vivificateur, au moment où le passif et l’actif, le subjectif et l’objectif, s’unissent. — (Ch. Louandre, Du mouvement catholique, Revue des Deux Mondes, tome 5, 1844)

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
vivificateur vivificateurs
\vi.vi.fi.ka.tœʁ\

vivificateur \vi.vi.fi.ka.tœʁ\ masculin

  1. Être suprême apportant vie et bien-être à son peuple ou à ses fidèles.
    • Le sens général de cette composition se rapporte au roi défunt : pendant sa vie, semblable au soleil dans sa course de l’orient à l’occident, le roi devait être le vivificateur, l’illuminateur de l’Égypte, et la source de tous les biens physiques et moraux nécessaires à ses habitants. — (Jean-François Champollion, Lettres écrites d’Égypte et de Nubie en 1828 et 1829, 1868)
    • Jésus est le vivificateur éternel.

Traductions[modifier]