voilier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de voile, avec le suffixe -ier. Note : le sens de « navire à voile », prédominant de nos jours, date du début fin du XIXe, jusque là, la navigation à voile était le mode de transport par défaut et on disait simplement navire, bâtiment, bateau, puis apparaissent les vapeurs qui deviennent peu à peu la norme, de là navire voilier, bateau à voile puis voilier.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin voilier
\vwa.lje\
voiliers
\vwa.lje\
Féminin voilière
\vwa.ljɛʁ\
voilières
\vwa.ljɛʁ\

voilier \vwa.lje\

  1. (Marine) Bien ou mal muni de voiles.
    • Ce navire est bon voilier, fin voilier, il a une marche rapide.
    • Cette corvette est mauvaise voilière, elle prend mal le vent.
    • La Valkyrie était fine voilière, mais avec un navire à voiles on ne sait jamais trop sur quoi compter. — (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre, chapitre 9, 1867)

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voilier voiliers
\vwa.lje\
Un voilier. (1)

voilier \vwa.lje\ masculin

  1. (Marine) Bateau à voile propulsé par le vent.
    • Sous un ciel fuligineux et sur une mer furieuse, un voilier démâté fuyait la tempête, donnant fortement de la bande, luttant désespérément contre l’assaut d’énormes vagues bondissantes qui se ruaient, secouant leurs crinières écumantes. — (Claude Orval, Un Sursis pour Hilda, Librairie des Champs-Élysées, 1960, première partie, chapitre III)
    • il dirigea lui-même, d’un brick destiné à la traite, fin voilier, étroit, long comme un bâtiment de guerre. — (Prosper Mérimée, Tamango, 1829)
    • La rade de Casablanca — nous l’avons vu déjà — n’est pas idéale; tant s’en faut. Les vapeurs y mouillent à un mille ou un mille et demi, les voiliers, à plus de deux milles de terre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 21)
  2. (Ornithologie) Oiseau de mer qui pratique peu le vol battu, et souvent le vol plané.
    • Cette année au contraire, nous avons eu, dans les régions mêmes où se rencontrent les principaux voiliers, le Fou de Bassan et le Pétrel arctique principalement, toute la gamme des vents […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Cette technique contraste toutefois avec celle de certains guides qui tentent d’obnubiler les oiseaux avec tout un attirail de calls vifs, rapides et insistants qui, aux dires de M. La Haye, est très performante dans les vastes champs renfermant plusieurs dizaines de grands voiliers ou bien à la passe. — (Patrick Campeau, Chasser la bernache au champs, Le Journal de Montréal, 4 septembre 2021)
  3. (Ichtyologie) (Pêche) Grand poisson osseux marin pélagique dont la première nageoire dorsale est très développée en forme de voile et la mâchoire supérieure prolongée comme chez les espadons.
    Un voilier de l'Atlantique.

Synonymes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

(certains considèrent les deux comme une seule espèce, le voilier)

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
voilier voiliers
\vwa.lje\

voilier \vwa.lje\ masculin

  1. (Marine) Personne qui fait et raccommode les voiles des bâtiments.
    • Un maître voilier.
    • Il avait beaucoup navigué. Il avait été mousse, voilier, gabier, timonier, contre-maître, maître d’équipage, pilote, patron. — (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer, 1866)
  2. (Le Havre) Docker spécialisé dans la manutention des balles coton.
    • Le voilier ouvrait la balle de coton, en prélevait un échantillon et recousait la balle.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]