volée de bois vert

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Au XIIIe siècle, le terme « volée » a commencé à désigner un geste rapide. L'expression « de bois vert » fut seulement rajoutée à partir du XVIIIe siècle. Le bois vert était un bâton qui ne cassait pas et qui faisait donc très mal.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
volée de bois vert volées de bois vert
\vɔ.le də bwa vɛʁ\

volée de bois vert \vɔ.le də bwa vɛʁ\ féminin

  1. (Sens propre) Bastonnade.
    • Pas davantage un de ces vieux ânes butés, qui marchent le museau entre leurs pattes, sournois, rusés, aigris, la lippe baveuse, méditant la ruade, le coup de dent, l'arrêt brusque, le départ en trombe et qui, patients sous les plus rudes volées de bois vert, attendent de passer devant une mare fangeuse pour courir s'y vautrer avec toute leur charge sur le dos. — (Henri Bosco, L’Âne Culotte, 1937)
  2. (Par extension) Avoinée, brossée, raclée.
  3. (Par extension) (Sens figuré) Vive remontrance.
    • Moyennement impressionnés par ce coup de trique, les toubibs ont répondu à leur patron par une volée de bois vert […]. — (Isabelle Barré, Un débat de malade, Le Canard enchaîné, 3 mai 2017, page 4)

Traductions[modifier le wikicode]