wallonophone

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De wallon et -phone.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
wallonophone wallonophones
\wa.lɔ.nɔ.fɔn\

wallonophone \wa.lɔ.nɔ.fɔn\ masculin et féminin identiques

  1. Qui parle habituellement le wallon.
    • C’est ainsi que « L’Hebdo » du 24 septembre 1995 interroge six personnes dont la seule identité sociale alors spécifiée est leur qualité de locuteur wallonophone. — (Anne Roekens, Mon bel écran, dis-moi qui est encore belge… : la RTB(F) face au débat identitaire wallon (1962-2000), Presses universitaires de Namur, 2009, page 62)
  2. Dont le wallon est la langue véhiculaire.
    • En moins d'un siècle, une population majoritairement wallonophone devient francophone. — (site wallon.morezo.be, consulté le 22 mai 2014 → lire en ligne)
  3. Relatif à la wallonophonie.
    • À l’occasion de cette annexion des cantons dits « de l’Est », la Belgique avait aussi récupéré celui de Malmedy, territoire wallonophone quoiqu’incorporé à la Prusse depuis 1815. — (Claude Javeau, La France doit-elle annexer la Wallonie ?, Larousse, 2009)
    • Le mot tchetoere (en "rifondou walon", orthographe pan-wallonne) est un mot qui se retrouve sur l'ensemble de l'aire wallonophone — (forum projetbabel.org, 2006 → lire en ligne)

Traductions[modifier le wikicode]