wateringue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIIe siècle) Du néerlandais watering (« assèchement, terre assèchée »), de water (« eau »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
wateringue wateringues
\Prononciation ?\

wateringue masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Poldérisation, travaux d’assèchement des terres situées au-dessous du niveau de la mer ; réseau de canaux de drainage (→ voir watergang) mis en place dans le cadre de ces travaux.
    • Un pays plat, cette terre à blé, à betteraves et à pâturages, coupée de rigoles, de canaux, de watringues (…) qui s'étend de Gand à l'embouchure de l'Escaut, et que coupe la frontière hollandaise. — (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 55)
  2. (Par métonymie) Association de propriétaires assurant les frais communs des travaux d'assèchement des terres et l'entretien des canaux de drainage.
    • Le drainage [dans la Plaine maritime belge] est organisé par les wateringues. — (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 8, 1972, p. 1594)

Variantes orthographiques[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du néerlandais watering.

Nom commun [modifier]

wateringue \Prononciation ?\ féminin

  1. Wateringue.

Variantes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]