weich

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Allemand[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(VIIIe siècle). Du vieux haut allemand weih, du moyen haut-allemand weich, moyen bas allemand wēk. À rapprocher du néerlandais week, de l'anglais weak et du suédois vek, issus des langues germaniques *waika-.[1]

Adjectif [modifier le wikicode]

Nature Terme
Positif weich
Comparatif weicher
Superlatif am weichsten
Déclinaisons

weich \vaɪ̯ç\

  1. Mou, molle, moelleux, moelleuse.
    • Ein weicher Knochen.
      Un os mou.
    • Dieser Wollstoff ist weich.
      Cette étoffe de laine est moelleuse.
  2. Tendre en parlant du bois, de la viande, mollet en parlant d'un oeuf.
    • dieses Fleisch ist weich.
      Cette viande est tendre.
  3. Doux, douce.
    • Er konsumiert nur weiche Drogen.
      Il ne consomme que des drogues douces.
    • Mein Kind ist weich, sicher kein Kämpfer.
      Mon enfant est doux, certainement pas bagarreur.
    • Sein Tonfall ist weich.
      Son intonation est douce / Le ton de sa voix est doux.
    • Dieses Wasser ist weich, weil es wenig Kalkstein enthält.
      Cette eau est douce car elle contient peu de calcaire.

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. — (Wolfgang Pfeifer, Etymologische Wörterbuch des Deutschen, Éditions Deutscher Taschenbuch, 1997, ISBN-13: 978342-3325110)

Sources[modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier le wikicode]

  • Larousse - dictionnaire Allemand/Français - Français/Allemand, éd. 1958, p 760.
  • Harrap’s de poche – Bordas dictionnaire Allemand/Français, éd. 1997, ISBN 0-245-50308-0, p 337.