yuinaak malruk akimiaq pingayun

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yupik central[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De yuinaak malruk (« quarante ») et de akimiaq pingayun (« dix-huit »).

Numéral [modifier le wikicode]

yuinaak malruk akimiaq pingayun

  1. Cinquante-huit.

Prononciation[modifier le wikicode]