zamarra

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Zamarra

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’espagnol zamarra ou du basque zamarra.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
zamarra zamarras
\Prononciation ?\

zamarra \Prononciation ?\ féminin

  1. (Habillement) Variante de chamarre.
    • Le duc de Fernandina, de M. Alvarez de Toledo, son frère, et de M. Suavedra, fils du duc de Rivas, ancien ambassadeur à Paris, vêtus d’élégants costumes de matadors du meilleur goût, avec culottes bleues collantes, jambières en cuir de Cordoue, la faja (ceinture) en soie rouge, la caquetilla et la zamarra de rigueur, complément de la tenue officielle. — (« La Chasse de Trianon » , dans le Journal des débats politiques et littéraires, du mercredi 30 décembre 1863)
    • Et la zamarra blanca, nom par lequel il était généralement désigné, était, pour les bandes de brigands qui infestaient la province de Tolède, un sujet de terreur et de haine invétérée. — (La Sylphide, Paris, 1840)
    • Autour de lui se pressait l’état-major : Guergé, Ituralde, Zavala, Guibclalde, Gomez, Eraso, Villareal, plus une douzaine d’anciens gardes du corps portant la zamarra, veste noire en peau d’agneau, garnie d’aiguillettes et de grelots en argent — (Baron Charles Dembowski, Deux Ans en Espagne et en Portugal pendant la guerre civile, 1838-1840, 1841)
    • Ses guérilleros avaient un uniforme : ils portaient la zamara, veste de peau, le sombrero castillan et un ruban rouge sur lequel on lisait : « Vencer o morir por la patriay por Fernando septimo ». — (Emmanuel Martin, La Gendarmerie française en Espagne et en Portugal (campagnes de 1807 à 1814), Paris : chez Léautey, 1898)

Espagnol[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du basque zamarra[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
zamarra
\Prononciation ?\
zamarras
\Prononciation ?\
Prince roumain en zibeline

zamarra \Prononciation ?\ féminin

  1. Toison, peau de mouton avec sa laine.
  2. (Habillement) Pelisse de berger.
    • Vestida una zamarra como pastor — (D. Vega, Disc. Fer. 6 Dom. I Cuar)
    • Porque ferá un gran zamarro, mando, y dexo la zamarra. — (Bibliothèque Nationale de Madrid, Pastourelle de Valladolid, 1761)
    • Dempues de echarlos mas maldiciones que pelos tiene mi zamarra. — (Bibliothèque Nationale de Madrid, Convocatoria que a todos los pastores de España, 1808)
    1. (Habillement) Veste noire ou blanche de soldat espagnol.
  3. (Habillement) Zimarre, simarre.
    1. Pelisse, veste en fourrure, martre ou zibeline, manteau fourré très ample et très large.
      • Genabe in tres solidos, et tupede in tres solidos, et saia, et zarama et solido in argenteo.
    2. (Habillement) Veste d’un homme cultivé ou distingué.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. « zamarra », dans Diccionario de la Real Academia Española, 23e édition

Basque[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De zamar (« toison »)[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

zamarra \Prononciation ?\

  1. Toison de mouton.
    • urrezko zamarra.
  2. (Habillement) Blouse, blouse de peau, veste de peau.

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]