zij

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Pronoms personnels) Attestés dès 901[1].

Pronom personnel 1 [modifier le wikicode]

zij

  1. Elle. Note d’usage : forme emphatique de la troisième personne du singulier exclusivement féminine. Elle ne peut être utilisée qu'en position de sujet.
    • Zij is gek.
    • C'est elle qui est folle.

Pronom personnel 2[modifier le wikicode]

zij

  1. Ils, elles. Note d’usage : forme emphatique de la troisième personne du singulier indépendante du genre. Elle ne peut être utilisée qu'en position de sujet.
    • Zij zijn gek.
      C'est eux qui sont fous.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom zij zijden
zijdes
Diminutif zijtje zijtjes

zij féminin / masculin

  1. (Anatomie) Un des côtés d'un corps.
  2. Individu féminin.

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom zij zijdes
Diminutif zijtje zijtjes

zij féminin / masculin

  1. Soie, tissu de soie.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

zij

  1. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de zijn.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[2] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 98,4 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Nord des Pays-Bas) (Limbourg) : \zɛɪ̯\
  • (Flandres) (Brabant) : \zɛː\
  • Pays-Bas : écouter « zij [zɛj] »
  • Pays-Bas (partie continentale) (Wijchen) : écouter « zij [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

  • « zij » dans le Woordenlijst Nederlandse Taal de la Nederlandse Taalunie
  1. « zij » dans Nicoline van der Sijs, Chronologisch woordenboek. De ouderdom en herkomst van onze woorden en betekenissen, dbnl.org, Amsterdam, Anvers, 2002 ISBN 90-204-2045-3
  2. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]