zinzolin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’italien zuzzulino, de l’arabe جنجلان, junjulan (« semence du sésame »), car on en extrayait cette teinture, de « zizolin » (1559, 1617)[1][2][3][4].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin zinzolin
\zɛ̃.zɔ.lɛ̃\
zinzolins
\zɛ̃.zɔ.lɛ̃\
Féminin zinzoline
\zɛ̃.zɔ.lin\
zinzolines
\zɛ̃.zɔ.lin\

zinzolin \zɛ̃.zɔ.lɛ̃\

  1. D’une couleur violet rougeâtre et délicat.
    • Deux tuniques superposées de taffetas zinzolin. (Gautier)
    • Comme il fait froid ! s’était-il écrié tandis que ses sœurs, aux cheveux dénoués, habillées de chemise de nuit pâles, de jupes onduleuses et de robes de lin froufroutantes, ornées de rubans multicolores (zinzolin, nacarat, aurore), forçaient les malles, les débarras et les penderies, allumaient les bougies, plantaient des bouquets dans les vases, crochetaient les portes, dégageaient les tiroirs des dressoirs, écartaient les tentures et tiraient les rideaux, secouaient les tapis, astiquaient les carreaux, remontaient les pendules, rinçaient la vaisselle, faisaient la lessive et des travaux de couture, frottaient les souliers, ciraient les bottes, aéraient toutes les chambres, portaient des bouillottes, des chauffettes et des chauffe-pieds, jouaient du pianoforte et, doigts joints, bras enlacés, délacées, dégrafées, dégalbées, dégainées, désanglées du carcan du corset, faisaient valser la dentelle de leurs jupons affriolants, l’entouraient, l’entraînaient dans leur sillage et formaient une ronde, une sorte de parade, de forlane, de sarabande, de gigue (du germ. « Giga », violon, de l’angl. « jig »), sur une Ländler ou Länder, telle qu’en composa Johann Jacob Froberger (1616-1667). — (Patrick Roegiers, Hémisphère Nord, 2013)

Notes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
zinzolin zinzolins
\zɛ̃.zɔ.lɛ̃\

zinzolin \zɛ̃.zɔ.lɛ̃\ masculin

  1. La couleur zinzoline. #6C0277
    • Un peu plus tard elle s’enferma dans son cabinet tendu de zinzolin, comme pour se livrer à une toilette intime […] — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
  2. Vêtement de cette couleur.
    • Ou bien, en se relevant sur la pointe des pieds et en passant la tête par-dessus la haie, on la surprenait au milieu d’un en-cas champêtre, distribuant des parts de gâteaux et des verres de sirop, encadrée, à droite, d’un laquais (qui était le fils Onésiphore de Prébois) vêtu de bleu, portant le tonnelet d’orangeade et, à gauche, d’une domestique femme (qui était la petite-fille de la vieille Nanette d’Avers) vêtue de zinzolins et de linge blanc, portant le panier à pâtisserie. — (Jean Giono, Un roi sans divertissement, 1947)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]