Slave

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : slave, slavė, slávě

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

D’une racine vieux slave dont est issu le latin sclavus qui a donné naissance au mot esclave. Deux hypothèses sont généralement retenues pour expliquer le mot « slave ».
  1. La plus évidente et la plus simple consiste à rattacher le nom au vieux slave slava (« renommée, gloire »). Autrement dit, les Slaves se seraient eux-mêmes qualifiés de « glorieux ».
  2. L’autre hypothèse part du vieux slave слово slovo (« mot, parole »), les Slaves se définissant entre eux comme « ceux qui savent parler, dont le langage est compréhensible ». Cette hypothèse s’appuie notamment sur le fait que dans les langues slaves le terme désignant un Allemand (le peuple voisin le plus immédiat) est dérivé d’un adjectif signifiant « non-parlant » : en polonais et en tchèque, les mots niemy/němý signifient « muet », et Niemiec, Němec signifient « Allemand ».

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
Slave Slaves
/slav/

Slave /slav/ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Habitant ou habitante d’Europe centrale ou orientale dont la langue fait partie du groupe des langues slaves.
    • Avant l'arrivée des Magyars, les Slaves méridionaux occupaient toute la plaine danubienne et le noyau de leur puissance était situé entre le Rab, le Danube et la Drave. (Ernest Denis, La Question d'Autriche ; Les Slovaques, Paris, Delagrave, 1917, in-6, p.96)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Ce gentilé désigne les habitants du lieu, les personnes qui en sont originaires ou qui le représentent.

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]

Dérivés[modifier | modifier le wikitexte]

Voir aussi[modifier | modifier le wikitexte]