néolibéralisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : néo-libéralisme

Français[modifier | modifier le wikitexte]

Étymologie[modifier | modifier le wikitexte]

De néo- « nouveau » et de libéralisme.

Nom commun[modifier | modifier le wikitexte]

Singulier Pluriel
néolibéralisme néolibéralismes
/ne.o.li.be.ʁa.lism/

néolibéralisme /ne.o.li.be.ʁa.lism/ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Doctrine prônant la plus grande liberté possible des entreprises et des forces du marché et la réduction au minimum de la taille et des interventions de l’État.
    • D’où l’appel de Chavez, dont l’expérience controversée à la tête du Venezuela est considérée par ses partisans comme une alternative au néolibéralisme, une entreprise de redistribution des richesses. (Le Nouvel Observateur, 30 janvier 2006)
    • Souvent considérée comme l’avant-garde du néolibéralisme international, la Banque mondiale n’a pas vraiment la réputation d’être l’amie des pauvres. (Le Devoir, 23-24 septembre 2006)
Note[modifier | modifier le wikitexte]
Le libéralisme existe depuis les débuts de la Révolution industrielle à la fin du XVIIIe siècle. L’expression néolibéralisme désigne la nouvelle vague qu’a connue cette doctrine, et la forme particulière qu’elle a prise, à partir de la fin des années 1970, après une trentaine d’années pendant lesquelles le keynésianisme, qui s’y oppose, a davantage guidé les orientations des gouvernements occidentaux.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikitexte]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikitexte]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier | modifier le wikitexte]

Traductions[modifier | modifier le wikitexte]