épicière

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1223) De l’ancien français espissere (« celle qui tient une épicerie »), venant du latin species (« épice »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
épicière épicières
\e.pi.sjɛʁ\
Épicière à Soucouta, Sénégal

épicière \e.pi.sjɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : épicier)

  1. (Commerce) Commerçante qui tient une épicerie.
    • Rémy avait, au Petit-Villemongin, une marraine, la mère Barbou, qui n’avait pas volé son nom. Elle était épicière ambulante et passait dans les villages avec sa voiture à grande bâche, où pendillait je ne sais tout quoi. — (Georges Lubin, « Une jolie attelée », dans Les Œuvres libres, 1949, nº 42, p. 182)
    • Certaines veuves dont la boutique était inspectée par les jurés réagissaient tout simplement comme d’autres maîtres, niant l’autorité des jurés et leur mandat. Dans un des cas, la veuve Loyante, maîtresse épicière, se déclara dans l’ignorance de ce qui se passait dans sa propre boutique. — (Janine Lanza, Les veuves dans les corporations parisiennes au XVIIIe siècle, dans Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2009, p. 92-122 [texte intégral])

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin épicier
\e.pi.sje\
épiciers
\e.pi.sje\
Féminin épicière
\e.pi.sjɛʁ\
épicières
\e.pi.sjɛʁ\

épicière \e.pi.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de : épicier.
    • Une marchande épicière, vêtue modestement, mais d’une manière qui annonce l’aisance, debout dans sa boutique […] — (Joseph Lavallée, Galerie du Musée Napoléon, Volume 5, chez Filhol, 1808, page 3)

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]