Cosmotron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : cosmotron

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(vers 1946) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Invariable
Cosmotron
\kɔs.mɔ.tʁɔ̃\

Cosmotron \kɔs.mɔ.tʁɔ̃\ masculin

  1. (Physique) Accélérateur de particules du type synchrotron à protons, construit au Brookhaven National Laboratory entre 1948 et 1953, en opération jusqu’en 1968.
    • Le Cosmotron fut le premier accélérateur de particules à atteindre des énergies de l’ordre du giga-électron-volt. Il fut aussi le premier à permettre l’extraction du faisceau vers des expériences situées en dehors de son enceinte, et fit les premières découvertes de particules lourdes et instables, appelées particules V à l’époque.
    • Peu de temps après leur inauguration, le Cosmotron et le Bevatron connurent des problèmes et furent arrêtés pendant environ six mois. Pour plaisanter, on racontait que Dieu avait besoin de ce laps de temps pour soumettre une nouvelle énigme aux physiciens et pour trouver les bonnes réponses aux énigmes précédentes. — (Yuval Ne’eman, Yoram Kirsh, Les chasseurs de particules, Odile Jacob, Paris, 1999) [N 1]

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

  1. Dans l’édition référencée, Bevatron est orthographié par erreur Bevraton ; nous l’avons rectifié.

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(vers 1948) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom propre [modifier le wikicode]

Cosmotron \Prononciation ?\

  1. (Physique) Le Cosmotron.
    • Protons were accelerated by the Cosmotron to 1 GeV in May 1952; however, by the time shielding was added and the target, beam, and detector equipment put in place, it was the spring of 1953. — (William B. Fowler, Strange particles: production by Cosmotron beams as observed in diffusion cloud chambers, in Laurie Mark Brown, Max Dresden, Lillian Hoddeson, éditeurs, Pions to Quarks: Particle Physics in the 1950s, Cambridge University Press, Cambridge (GB), 1989 (édition numérique 2009), pp. 343–347)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Cosmotron sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg