admonestation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1260) (Hapax) En ancien français amonestation (« exhortation, avertissement »). (1837) forme moderne de admonestation. L’usage a hésité jusqu’au XIXe siècle avec la forme admonétation avant que l’Académie Française ne finisse par trancher pour la première.
Composé de admonéter, admonester et -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
admonestation admonestations
\ad.mɔ.nɛs.ta.sjɔ̃\

admonestation \ad.mɔ.nɛs.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’admonester, de faire une réprimande sévère.
    • Le docteur écouta cette admonestation, avec un visage contrit mais avec un sourire narquois qui, malgré lui, glissa sur ses lèvres. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Par avance, il sait ce qu'il trouvera d'imparfait, de médiocre, de mal, d'immuable, en dépit des conseils, des admonestations ou reproches qu'il prodigue et ressasse à chaque inspection. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les sceptiques sont comme tout le monde, ils peuvent avoir tort, se tromper. Quand cela leur arrive, ils préfèreraient changer d’avis et laisser derrière eux leurs idées fausses. Mais ils le feront difficilement si vous n’avez pour eux qu’admonestations acrimonieuses, accusations et épithètes désobligeants. — (Acermendax (pseudonyme), La violence épistémique le 19 décembre 2016 sur menace-theoriste.fr)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]