bénédicité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : benedicite

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot emprunté au latin benedicite (« bénissez »), deuxième personne du pluriel de l’impératif de benedicere (« dire du bien de quelqu'un, bénir »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bénédicité bénédicités
\be.ne.di.si.te\

bénédicité \be.ne.di.si.te\ masculin

  1. (Religion) Prière qui se fait, chez les chrétiens, avant le repas.
    • Et Jean, dont la promenade avait aiguisé l’appétit, se donna à peine le temps de dire son bénédicité, et entra tout de suite en fonctions. — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle (1874?))
    • Sur les deux bancs s’abattent la famille et les domestiques.
      On mange entre deux prières.
      C’est l’oncle Jean qui dit le bénédicité.
      Tout le monde se tient debout, tête nue, et se rassoit en disant : « 
      Amen !  »
      Amen ! est le mot que j’ai entendu le plus souvent quand j’étais petit.
      Amen ! et le bruit des cuillers de bois commence ; un bruit mou, tout bête. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • […] chaque repas commençait debout pour un bénédicité chanté (nous en avions tout un répertoire, dont celui-ci : « Après la grand-route où nous avons marché, après le travail où nous avons peiné, merci pour ce repas, alléluia ! », ou « Bénissez-nous, Seigneur, bénissez ce repas, ceux qui l’ont préparé, et procurez du pain à ceux qui n’en ont pas, alléluia ») et se terminait par une action de grâces […] — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, page 85)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]