ballet diplomatique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ballet diplomatique ballets diplomatiques
\ba.lɛ di.plɔ.ma.tik\

ballet diplomatique \ba.lɛ di.plɔ.ma.tik\ masculin

  1. Ensemble d’opérations diplomatiques, visibles publiquement, donnant l’impression de nombreux changements de direction et de n’avoir pas de but clair (bien qu’elles puissent en avoir un).
    • En tout cas, la session de reprise du « grand Conseil » sera précédée d'un véritable ballet diplomatique, tous les ministres des Affaires étrangères ayant l’occasion de se rencontrer et un certain nombre d’entre eux prenant contact avec le gouvernement britannique. — (Centre national du commerce extérieur (CNCE), Moniteur officiel du commerce international (MOCI), 1968, p. 3307.)
    • La première rencontre entre les représentants des Etats-Unis et ceux du Nord-Vietnam a lieu le 22 mars à Vientiane. Après plus d'un mois de ballet diplomatique, ce sont les premiers échanges de notes entre MM. Nguyen Chan, chargé d'affaires nord-vietnamien dans la capitale du Laos, William Sullivan, ambassadeur des Etats-Unis, et Robert Hurwich, premier conseiller de l'ambassade. — (Gérard Lê Quang, La Guerre américaine d'Indochine : 1964-1973. Paris : éd. Universitaires, 1973, p. 144.)
    • Il faudrait surtout ne pas l’oublier en ces moments difficiles : la politique étrangère française n’est pas simplement un ballet diplomatique désuet, une suite de numéros évanescents. — (Serge July, La drôle d’année : radio-croquis. Éd. Grasset, 1987, chronique « Tous les chemins terroristes mènent à Paris », 13 septembre [1986].)
    • Et tandis qu’un gigantesque ballet diplomatique tente de contenir le conflit, le Raïs envoie un émissaire auprès du roi Fayçal d’Arabie Saoudite pour lui demander de cesser ses livraisons de pétrole aux pays industrialisés si les États-Unis acceptent de remplacer le matériel israélien détruit pendant la guerre. — (Pierre Péan, L’Argent noir : corruption et sous-développement. Éd. Fayard, 1988 : chapitre III (« Au début était le quadruplement des prix du pétrole »).)
    • Dix-huit mois après une attaque éclair contre l’Afghanistan, identifié comme refuge des terroristes de l’attentat du 11 septembre, puis un ballet diplomatique inextricable, la communauté internationale assiste à l’attaque de l’Irak par les États-Unis, dans un concert de discours qui opposent le Bien et le Mal, qui veulent le combat de Dieu et d’Allah contre Satan, de la Civilisation contre la Barbarie, mais qui réclament aussi les moyens de la concorde plutôt que ceux du conflit. — (Catherine Saouter, Images et sociétés : le progrès, les médias, la guerre. Presses de l’Université de Montréal, coll. « Paramètres », 2003, chapitre de conclusion (« Nouveau média, nouvelles images ? »)
    • Au prix d’un véritable ballet diplomatique et de déplacements incessants, la réussite fut au rendez-vous au sommet européen de Bruxelles de juin 2007, grâce à la neutralité bienveillante d’un Tony Blair sur de départ. — (Jean-Pierre Jouyet, Nous les avons tant aimés ou La Chanson d’une génération. Éd. Robert Laffont, 2010, chapitre 13 (« Emmenez-moi au bout de l’Europe »).)
    • Un véritable ballet diplomatique s’est engagé à travers toute l’Union pour définir ce que sera l’Europe de demain. — (Les dirigeants européens se préparent à vivre à 27, Euronews, 25 août 2016 → lire en ligne)

Traductions[modifier le wikicode]