bulbille

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
bulbille bulbilles
\byl.bij\

bulbille \byl.bij\ féminin ou masculin (l’usage hésite)

  1. (Botanique) Bourgeon renflé destiné à se détacher de la plante qui l’a produit et à donner naissance à une nouvelle plante.
    • Les bulbilles de certaines plantes sont des agents de dissémination très efficaces. Ainsi, le Portugal est véritablement infesté par la propagation envahissante d’Oxalis cernua, plante sud-africaine importée. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.19)
  2. (Botanique) Petit bulbe formé à la base d'un bulbe principal.

Notes[edit source]

Le genre masculin est donné par l’Académie française[1] et quelques dictionnaires[2]. La plupart des dictionnaires le donnent féminin.[3][4][5][6][7][8][9]

Apparentés étymologiques[edit source]

Traductions[edit source]

Références[edit source]

  1. Dictionnaire de l’Académie française, neuvième édition, 1992– → consulter cet ouvrage
  2. linternet.com
  3. « bulbille », Larousse.fr, Éditions Larousse 2009
  4. « bulbille », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage
  5. Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (bulbille)
  6. « bulbille », dans Émile LittréDictionnaire de la langue française, 1872-1877 → consulter cet ouvrage
  7. Reverso (dictionnaire.reverso.net), Synapse, Softissimo, 2007 → consulter cet ouvrage
  8. Alexandria, 2009 Memodata, dictionnaire.sensagent.com, (bulbille)
  9. Dictionnaire Mediadico, 1987-2010 → consulter cet ouvrage