chikhat

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe شيخة, féminin pluriel de شيخ « cheikh » : « terme utilisé au Maroc et dans l’ouest algérien pour désigner à la fois les chanteuses, les musiciennes, les danseuses et les prostituées » [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chikhat chikhats
\ʃi.ka\

chikhat \ʃi.ka\ féminin

  1. Au Maroc et en Algérie, chanteuse, danseuse et prostituée.
    • Elle continua ainsi jusqu’à un lieu désertique où l’attendaient d’autres chikhat vêtues de costumes éclatants. Ces filles de la nuit s’empressèrent autour d’elle et lui demandèrent la cause de son retard. — (Henri Berger, Contes du Maroc, Gründ, 1992, p. 110)
    • Ce qui m’inquiète surtout, c’est l’hypocrisie « institutionnalisée » qui règne sur les comportements et surtout les idées soi-disant progressistes. En sachant que derrière la façade respectable de certains décideurs, se cache une chikhat grasse, sentant la femelle des bas-fonds de la médina. C’est devenu tellement normal, qu’on en rit joyeusement dans les réunions mondaines ! — (Noufissa Sbaï, L’amante du Rif, Eddif/ Paris Méditerranée, 2011, p. 118)
    • Le 3 mars, on me fit sortir de la chambre noire, alors que la fête du trône célébrée par les chikat au dessus de nous dans les appartements de Kaddour, ses acolytes et ses garde-chiourmes, battait son plein. — (Jaouad Mdidech, La chambre noire, ou, Derb Moulay Chérif, EDDIF, 2000, p. 133)
    • Transgressives, les chikhat chantent aussi, rejoignant par là des aspirations plus féministes et une revendication de bouleversements des hiérarchies et protocoles sexuels... — (Marie Virolle-Souibès, Gestes d’Algérie, Karthala, 2007, p. 93)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Marie Virolle-Souibès, Gestes d’Algérie, Karthala, 2007, p. 78