civique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin civicus.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
civique civiques
\si.vik\

civique \si.vik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne le citoyen.
    • M. Fabre représentait l'Honneur, la Loyauté, la Probité, la vie régulière et laborieuse, le livret de Caisse d’Épargne, le pain gagné à la sueur d'un front d'exploité, — bref tout ce que les bourgeois proclament des lèvres comme des vertus civiques. (Émile Armand, La revanche des "bandits tragiques" ', dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • Toutefois, les cités islamiques n'avaient jamais créé d'institutions autonomes, […]. Leurs habitants n'avaient aucun loyalisme civique ; ils n'étaient pas d'authentiques citoyens. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

  • couronne civique (couronne de chêne qu’on donnait, chez les romains, à celui qui avait sauvé la vie à un citoyen dans un assaut, dans une bataille)
  • dégradation civique (peine infamante qui consiste dans la destitution et l’exclusion du condamné de toutes fonctions et emplois publics et dans la privation du droit d’être juré, expert, témoin, etc.)
  • incivique
  • instruction civique

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « civique [si.vik] »

Références[modifier]