civique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin civicus.

Adjectif[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
civique civiques
/si.vik/

civique /si.vik/ masculin et féminin identiques

  1. Qui concerne le citoyen.
    • M. Fabre représentait l'Honneur, la Loyauté, la Probité, la vie régulière et laborieuse, le livret de Caisse d’Épargne, le pain gagné à la sueur d'un front d'exploité, — bref tout ce que les bourgeois proclament des lèvres comme des vertus civiques. (Émile Armand, La revanche des "bandits tragiques" ', dans Les réfractaires, n°2, février-mars 1914)
    • Toutefois, les cités islamiques n'avaient jamais créé d'institutions autonomes, […]. Leurs habitants n'avaient aucun loyalisme civique ; ils n'étaient pas d'authentiques citoyens. (P.J. Vatikiotis, L'Islam et l'État, 1987, traduction de Odette Guitard, 1992)

Antonymes[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • instruction civique
  • dégradation civique (Droit) (Vieilli) Peine infamante qui consiste dans la destitution et l’exclusion du condamné de toutes fonctions et emplois publics et dans la privation du droit d’être juré, expert, témoin, etc.
  • couronne civique (Antiquité) Couronne de chêne qu’on donnait, chez les romains, à celui qui avait sauvé la vie à un citoyen dans un assaut, dans une bataille.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

  • France (Paris) : écouter « civique [si.vik] »

Références[modifier | modifier le wikicode]