coassement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1600) De coasser, avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coassement coassements
\kɔ.as.mɑ̃\

coassement \kɔ.as.mɑ̃\ masculin

  1. Action de coasser.
    • Cependant il est une circonstance inexplicable dans nos idées physiques sur le son, c’est que les Grenouilles coassent la gueule fermée, et quelquefois au dessous d’une certaine couche d’eau. La monotonie et la continuité du coassement des Grenouilles fatiguent, lorsqu’il est rapproché ; aussi lorsque nos anciens seigneurs châtelains bâtissaient leurs manoirs près des étangs et des ruisseaux, pour pouvoir baigner d’un cours d’eau les fossés de leurs donjons, enjoignaient-ils aux vilains d’aller le soir frapper les roseaux pour troubler les chants des Grenouilles en liesse et belle humeur ; mais à une certaine distance, ces concerts, qui semblent saluer seuls le lever des astres argentins de la nuit, ont quelque chose de pittoresque et de magnétisant qui s’harmonise d’une manière charmante avec le calme silencieux du soir et la solennité du paysage assombri ; aussi l’on s’étonne peu d’apprendre de Berthelot qu’un riche Espagnol fit venir à dessein, du continent, des tonnes de Grenouilles pour peupler l’étang d’une des Canaries, où il possédait un magnifique château qui en avait été dépourvu jusque-là. — (Dictionnaire pittoresque d'histoire naturelle et des phénomènes de la nature, tome troisième, Paris, 1835)
    • Le coassement des grenouilles.

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]