désincitation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de dés- et incitation, ou dérivé de désinciter avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
désincitation désincitations
\de.zɛ̃.si.ta.sjɔ̃\

désincitation \de.zɛ̃.si.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Manque ou élimination d’incitation, ou incitation à ne pas faire quelque chose.
    • Cette taxe, qui doit compenser la perte de recettes de 90 millions d’euros due à l’abandon du relèvement de la TVA sur les parcs à thème, ne prend finalement pas comme critère le nombre d’étoiles de l’hôtel pour « éviter de créer une désincitation au classement volontaire » dans ces catégories. — (« L’Assemblée vote une taxe de 2% sur les hôtels de luxe », nouvelObs.fr, 7 septembre 2011)
    • À l’opposé de la précarité, le fait que la protection de l’emploi soit basée sur l’ancienneté représente, après un certain temps passé dans l’entreprise, une désincitation puissante à la mobilité, observe le rapport en demandant que l’ancienneté retenue soit désormais celle en activité, et non plus dans l’entreprise. — (« “Flexisécurité” : le Conseil d’analyse économique livre ses propositions », LeMonde.fr, 6 mai 2010)
    • ''Les gouvernements nationaux ne sont pas les seules cibles possibles des mesures d’incitation et de désincitation, même s’ls se plaignent fréquemment que tel est le cas. — (OCDE, Les dossiers du CAD : Pays-Bas, volume 2, n°3, 2001)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]