estomaquement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de estomaquer avec le suffixe -ment

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
estomaquement estomaquements
\ɛs.tɔ.ma.kə.mɑ̃\
ou \ɛs.tɔ.ma.kmɑ̃\

estomaquement masculin \ɛs.tɔ.ma.kə.mɑ̃\ ou \ɛs.tɔ.ma.kmɑ̃\

  1. Fait d'être estomaqué.
    • Caroline aura peut-être un moment d’estomaquement ! Elle dira peut-être : « Eh bien !… Eh ben ! quoi donc ? » Mais elle aura du moins l’attrait de la surprise et l’effet n’aura pas été raté. — (Georges Feydeau, La Main passe !, acte 1, scène 1, Paris : Librairie Théâtrale, 1906, p. 12)
    • Mais le taxi terminait son demi-tour et Dieuble eut un sursaut d’estomaquement en lisant la marque de l'automobile, plaquée-or sur l'aile arrière : « Ouzbek ». — (Emmanuel Cocke , L'emmanuscrit de la mère morte, Éditions du Jour, 1972, p. 229)
    • Mais ce jour-là elle avait croisé des regards approbateurs, elle avait entendu des silences d’estomaquement – si, si – et elle savait, aussi fillasse et peu sûre d'elle qu'elle était, qu'elle avait fait le job. — (Linem B. O'Brien, One dollar bill, Toulouse : Éditions Hélène Jacob, 2015)
    • Nous savions la capacité de l'être humain au vice prodigieuse et sans limite, mais permettez moi là d'exprimer l'expression de mon plus profond estomaquement. — (Stéphane Deschamps, « The Yellow Fever Tour : David Neerman en Afrique (2) », le 10/10/2013, sur le site des Inrockuptibles (www.lesinrocks.com))

Traductions[modifier le wikicode]