extranéité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Dérivé, par l'intermédiaire du latin médiéval extraneitas, du latin classique extraneus, « de l'extérieur, étranger ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
extranéité extranéités
\ɛks.tʁa.ne.i.te\

extranéité \ɛks.tʁa.ne.i.te\ féminin

  1. Qualité d’étranger.
    • Les forces surnaturelles, magiques, se révèlent être des forces étonnamment moïques. Les forces du colon sont infiniment rapetissées, frappées d’extranéité. On n’a plus vraiment à lutter contre elles puisque aussi bien ce qui compte c’est l’effrayante adversité des structures mythiques. Tout se résout, on le voit, en affrontement permanent sur le plan phantasmatique. — (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961, page 57)
    • Vu du côté des colonisés, l’extranéité de l’État se traduisait par une gouvernance arbitraire et aliénante. — (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, page 110)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]