fellah

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Fellah

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De l’arabe فَلَّاح fellāḥ.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fellah fellahs
\fe.la\

fellah \fe.la\ masculin (pour une femme on dit : fellaha)

  1. Paysan d’Égypte et d'Afrique du Nord.
    • Une partie du Delta est en friche ; des milliers de fellahs ont été massacrés par les Albanais ; le reste a passé dans la Haute-Égypte. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811 & dans Œuvres complètes, éd. Garnier, 1861, tome 5, page 422)
    • J’ai vu le fellah affamé soulevant avec instinctive vénération et millénaire conscience le pot de glaise que sa charrue de bois venait de déterrer d’un sol qu’il a connu avant que les archéologues s’en occupassent. — (Panaït Istrati, Les Arts & l’Humanité d’aujourd’hui, page 24 ; discours prononcé en 1932 ; paru en 2018)
    • À l’Occident, à la limite des terres que le fellah ne dépasse jamais, au dessus du désert, […], surgissaient les deux pyramides éternelles : …. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Le fellah aisé et respectueux des anciens usages fait préparer la « bsissa » et la distribue aux khammes, une femme saisit une poignée de « bsissa » et en enduit l’encolure des bœufs de labour pour que l’année soit pluvieuse. — (Pierre Bardin, La vie d’un douar : essai sur la vie rurale dans les grandes plaines de la Haute Medjerda, Paris : éditions Mouton, 1965, page 39)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]