frontisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de frontiser avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

frontisation \fʁɔ̃.ti.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (France) (Politique) fait d’agir ou de parler sur certains sujet comme le Front national, plus à droite que la droite.
    • Le motif du communautarisme, utilisé pour exprimer la menace, marque la frontisation de la droite depuis la présidentielle de 2007. — (« Droit de vote des étrangers : pourquoi une telle frilosité ? », nouvelObs.fr, 13 novembre 2012))
    • Peut-on parler de « droitisation » de l’UMP ?
      Je ne comprends pas cette expression. Il faut plutôt parler de frontisation, ce qui consiste à aller sur les thèmes du Front national. Par exemple en liant immigration et insécurité : c’est le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy. — (« UMP : pourquoi Copé droitise-t-il sa campagne ? », Ouest-France.fr, 3 novembre 2012)
    • Passionné de hip hop, de cultures urbaines, d’Internet et de sciences politiques, atterré par le débat actuel (frontisation de l’UMP, morne plaine à gauche, crispation générale face à la jeunesse...) Bruno Laforestrie, qui avait soutenu Ségolène Royal en 2007, rêve de bousculer le débat public. — (« Quelle France préférez-vous après 2012 : Brésil ou Monaco ? », Rue89.com, 10 avril 2011)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]