gabier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (1678) Du moyen français gabie, « demi-hune », de l’occitan gàbia, « cage ».
(Nom commun 2) : acronyme des mots guichet automatique bancaire (GAB) avec le suffixe -ier.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gabier gabiers
\ɡa.bje\

gabier \ɡa.bje\ masculin (pour une femme on dit : gabière)

  1. (Marine) Matelot qui monte dans les hunes et qui est chargé spécialement de manœuvrer les voiles et d’entretenir le gréement.
    • […]; tenant à se faire remarquer, elle avait grimpé à l'extrémité du bout-dehors de beaupré, où, petit diable noir, elle se profilait sur la glace ; un gabier breveté la ramena, impénitente, ronronnante, […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On prend pour gabiers les matelots les plus habiles.
    • Les gabiers de misaine, du grand mât, etc.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus gabier figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
gabier gabiers
\ɡa.bj\

gabier \ɡa.bj\ masculin

Panneau annonçant un gabier du Crédit Agricole à Saint-Denis de la Réunion.
  1. (La Réunion) guichet automatique bancaire[1].

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • gabier sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Anagrammes[modifier le wikicode]

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

gabier masculin

  1. (Fiscalité) Imposition, tribut.

Références[modifier le wikicode]

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844