grainothèque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De graine et -thèque. Ce néologisme est impropre dans sa construction puisque le vrai terme à employer serait sporothèque, construction homogène dans la langue et composée du grec ancien σπείρω, speíro (« semer ») et de θήκη, thếkê (« coffre »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
grainothèque grainothèques
\ɡʁɛ.nɔ.tɛk\

grainothèque \ɡʁɛ.nɔ.tɛk\ féminin

  1. Lieu où des personnes prennent et déposent librement des graines.
    • La FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) estime ainsi qu’en un millénaire, les trois quarts de la « diversité génétique agricole » auraient disparu. Un phénomène que l’échange de graines pourrait aider à ralentir, selon Sébastien Wittervert, ravi que chacun, grâce aux grainothèques, puisse enfin « agir depuis son jardin ». — (Perrine Signoret, « “Grainothèques” : troc entre militants des semences libres », Libération.fr, 7 août 2016)
    • La médiathèque de Lagord (Charente-Maritime) accueille l’une des premières grainothèques de France. Celle-ci permet aux visiteurs de partager leurs semences en toute liberté. — (Thibau Schepman, « Grâce aux grainothèques, des semences libres dans toute la France », Terra Eco, 13 mai 2014)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]