homoncule

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
homoncule homoncules
\ɔ.mɔ̃.kyl\

homoncule \ɔ.mɔ̃.kyl\ masculin

  1. Variante de homuncule.
    • Tout à coup, il y eut un hurlement, un craquement parmi les branches, et un petit homoncule rose arriva vers nous en poussant des cris. — (H. G. Welles, L’Île du docteur Moreau, 1896 ; traduit de l’anglais par Henry Durand-Davray, 1901, page 165)
    • Ils semblaient déjà résignés, tristes homoncules philosophes d’une philosophie dont le verre à vitre, qui n’empêche point de voir mais empêche de saisir, eût été le symbole et le principe. — (Jean Guéhenno, Journal d’un homme de 40 ans, Grasset, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 21)
    • L’homoncule, d’après l’auteur de l’ouvrage, pouvait être tiré de la semence de certaines fleurs, transplantée en sept terres différentes. — (Henri Troyat, Le Jugement de Dieu, 1941, réédition Le Livre de Poche, pages 53-54)
    • Un autre retraité, qui approche les quatre vingts ans mais qui, à côté de l’homoncule, paraît lui un colosse, rassure la momie qui nourrit, semble-t-il des inquiétudes sur sa santé. — (Jacques Lacarrière, Chemin faisant, Librairie Arthème Fayard, 1997, page 39)

Voir aussi[modifier le wikicode]