implacabilité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : implaçabilité

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin implacabilitas (« inflexibilité »), dérivé du latin implacabilis (« implacable »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
implacabilité implacabilités
\ɛ̃.pla.ka.bi.li.te\

implacabilité \ɛ̃.pla.ka.bi.li.te\ féminin

  1. Qualité ou nature de ce qui est implacable.
    • Et Kerhuon, un gros homme à face de bête méchante et lâche, eût fait déjà un mauvais parti à son patron, s’il n’avait été retenu par la crainte de cette force et l’implacabilité de ce courage. — (Octave Mirbeau, Les Eaux muettes, 1885)
    • Du Paty l'a compris et, connaissant par expérience l’implacabilité du criminel aux abois, il se voit abandonné sans recours à toutes les puissances du mal dont il fut le serviteur, […]. — (Georges Clemenceau, Au Cherche-Midi dans L'Aurore, 3 juin 1899 - En réunion dans Justice militaire, Stock, 1901, p.98)
    • Et pour mettre le comble à cette adoration de la force, à ces implacabilités du pouvoir absolu, je le menais sous les murs de la Bastille, et je lui faisais savourer, comme il convient, cet isolement, ce silence, et les désespoirs muets qui pesaient sur le vaste faubourg. — (Jules Janin, La Fin d'un monde et du neveu de Rameau, Paris : Jung-Treuttel (collection Hetzel), 1861, p.119)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]