inepte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin ineptus.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inepte ineptes
\i.nɛpt\

inepte \i.nɛpt\ masculin et féminin identiques

  1. Qui fait preuve de sottise, d’absurdité.
    • Il n'est rien de plus inepte qu'un séminariste ; rien de moins propre à être un jour ce que l'on veut qu'il soit, un pasteur éclairé : ces jeunes gens n'ont la tète remplie que de fadaises mystiques. (Nicolas Edme Restif de La Bretonne, Monsieur Nicolas, part.1 : Souvenirs d’enfance, an V)
    • […], aussitôt se glissait, s’insinuait, en lui, une certaine satisfaction et une certaine gloriole, aboutissant à cette inepte conclusion qu’il était supérieur à bien d’autres ; […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • L’inepte arrêt du second Conseil de guerre siégeant à Rennes est annulé par la grâce dont le capitaine Dreyfus bénéficie. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • Si jamais, songeait-il, il a vent des bruits ineptes qui courent la ville, nous passerons un mauvais quart-d’heure. (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)

Apparentés étymologiques[modifier]

Prononciation[modifier]

Paronymes[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]