inversion sujet-verbe

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de inversion, sujet et verbe.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    inversion sujet-verbe inversions sujet-verbe
    \ɛ̃.vɛʁ.sjɔ̃ sy.ʒɛ vɛʁb\
    « As-tu compris ? » pour « Tu as compris ».

    inversion sujet-verbe \ɛ̃.vɛʁ.sjɔ̃ sy.ʒɛ vɛʁb\ féminin

    1. (Syntaxe) Inversion du sujet et de l’auxiliaire ou du verbe dans la phrase pour une fonction grammaticale, thématique ou stylistique.
      • Inversion sujet-verbe : L’interrogation est doublement marquée au niveau syntaxique par l’inversion et au niveau prosodique par la montée de la voix. Cette intonation montante est ici redondante et a une utilité secondaire. — (Annales de l'Université d’Abidjan : Linguistique, série H., vol. 4-6, 1972)
      • Pour l'interrogation, d'abord : si elle peut être marquée par l’intonation, comme dans l’ensemble des langues romanes, l’inversion sujet-verbe est toujours possible, ouvrant sur la réponse attendue, en espagnol, portugais, italien, catalan : Viene Carlos ? Ha telefonato Maria ? Percebe o teu amigo português ? Ha tornat el teu germà ? — (Claude Buridant, « L’ordre Verbe-sujet en ancien français et son évolution vers le français moderne. Esquisse de comparaison avec les langues romanes », Linx [En ligne], 11 - 1999, mis en ligne le 2 juillet 2012, consulté le 23 septembre 2020.)

    Notes[modifier le wikicode]

    En français, elle est souvent utilisée dans les questions, dans les incises, dans les relatives, lorsque la phrase commence par un complément circonstanciel, dans le cadre d’injonctions au subjonctif ou d’exclamations, lors de la mise en relief de l’attribut, ou comme sujet d’un infinitif.
    Cette inversion est obligatoire en allemand et en néerlandais lorsque la phrase ne commence pas par le sujet (le verbe doit toujours être le second élément de la phrase principale).
    Elle existe également en anglais, où elle semble répondre aux mêmes règles que le français. Dans les textes plus archaïques (ou qui désirent se faire passer comme tels), elle parait plutôt suivre les règles communes à l’allemand, celle de l’inversion systématique verbe-sujet sitôt que la phrase commence par un complément autre que le sujet.

    Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

    Synonymes[modifier le wikicode]

    Hyponymes[modifier le wikicode]

    Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]