jardin d’enfants

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de jardin et enfant, calque de l’allemand Kindergarten.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
jardin d’enfants
\ʒaʁ.dɛ̃ d‿ɑ̃.fɑ̃\
jardins d’enfants
\ʒaʁ.dɛ̃ d‿ɑ̃.fɑ̃\
Le jardin d'enfants de l'Exposition universelle de 1937 à Paris.

jardin d’enfants \ʒaʁ.dɛ̃ d‿ɑ̃.fɑ̃\ masculin

  1. Établissement qui fait la garderie des enfants.
    • La vie de famille doit rester le point de départ de l'éducation; mais en y ajoutant la vie de communauté dans les jardins d'enfants, on lui donne non-seulement un moyen puissant de moralisation, mais on satisfait en même temps à l'une des nécessités les plus urgentes de l'époque actuelle: la préparation à l'association, l'initiation à la vie sociale dans des cercles d'activité qui s'élargissent incessamment. — (Les jardins d'enfants: exposé présenté par Mme la baronne de Marenholtz au Congrés international de Bienfaisance de Francfort-sur-le-Mein, Bruxelles : à l'Imprimerie de Th. Lesigne, 1858, p. 14)
    • Les petites filles charmantes qui se pressent autour de moi dans ce jardin d'enfants […] me harcèlent de questions. Ce qu’elles voudraient savoir, ce n’est pas si nous avons des jardins d’enfants en France ; mais bien si nous savons en France qu’ils ont en U.R.S.S. d’aussi beaux jardins d’enfants. — (André Gide , Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • De manière générale, les crèches et jardins d'enfants de type « professionnel », c'est-à-dire sur les lieux de travail (administrations, entreprises, instituts...), étaient mieux équipés et mieux encadrés. — (Cécile Lefèvre, « Dix ans de transition en Russie : quelles conséquences sur la situation des enfants ? », dans Enfants d'aujourd'hui, diversité des contextes, pluralité des parcours, colloque international de Dakar (10-13 décembre 2002), Association internationale des démographes de langue française, Presses universitaires de France, 2006,p. 552)

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]