jettatura

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1817) De l'italien gettare (« jeter un mauvais sort »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
jettatura jettaturas
\dʒe.ta.tu.ʁa\

jettatura \dʒe.ta.tu.ʁa\ féminin

  1. Mauvais œil, qui est jeté par le jettatore, le jeteur de sort en Italie du Sud.
    • La main est destinée à conjurer le mauvais œil, la jettatura, comme les petites mains de corail que l’on porte à Naples en épingle ou en breloque pour se garantir des regards obliques. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Outre la comédie , il y a une autre manie à Castellamare et dans tout le royaume de Naples, c’est la jettatura. — (Jacques Marquet de Norvins, L’Italie pittoresque, 1850)
    • Le masque noir rit, le tronçon de queue propage jusqu’à la nuque son frétillement, et les oreilles conjurent, tendues en cornes vers le ciel, une éventuelle jettatura. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 125)
    • Car enfin, M. Yves Florenne en était encore à fignoler des romans paysans, des « drames de la terre », des histoires de mauvais œil, quand, l’œil autrement mauvais qu’un agreste héros de jettatura, Hitler énonçait […] — (Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, 1950, page 53)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]