maître chanteur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin maître chanteur
\mɛː.tʁə.ʃɑ̃.tœʁ\
maîtres chanteurs
\mɛː.tʁə.ʃɑ̃.tœʁ\
Féminin maître chanteuse
\mɛː.tʁə.ʃɑ̃.tøz\
maîtres chanteuses
\mɛː.tʁə.ʃɑ̃.tøz\

maître chanteur \mɛː.tʁə ʃɑ̃.tœʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante orthographique de maître-chanteur.
    • Mais le maître chanteur a son utilité sociale. Sans lui, la crapule aurait trop beau jeu. Le maître chanteur, c’est le contrepoids absolument nécessaire, le châtiment, la menace du châtiment qui plane. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, p. 43)
    • Le maître chanteur exècre la patience. [...] Le maître chanteur ne vous laisse pas le temps, pas le temps de vous raviser. C'est pourquoi, pour le cas où pointerait en vous l'ombre d'une hésitation, il ne vous parle bientôt plus que par ultimatums, masqués ou déclarés.
      Quant aux promesses que vous lui faites, et qui, à l'entendre par la suite, lui ouvriraient tous les droits, il ne faut pas se leurrer. C'est le maître chanteur, le plus souvent, qui les a choisies et dictées. Vous ne les avez prononcées que pour différer tant que faire se peut le moment où il brandira ses représailles. Car, en réalité, vos promesses sortent du même moule que ses menaces.
      (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 121)
  2. Qui a atteint la maîtrise dans le domaine du chant.
    • Les maîtres chanteurs de Nuremberg.

Variantes orthographiques[modifier]

Voir aussi[modifier]