matérialisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(deuxième XIXe siècle); de matérialiser et du suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
matérialisation matérialisations
\ma.te.ʁja.li.za.sjɔ̃\

matérialisation \ma.te.ʁja.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de matérialiser, de rendre matériel.
    • Ce que l’honorable M. de Pressensé propose d’atteindre, ce n’est pas le lien intellectuel, moral, insaisissable, c’est la matérialisation de l’affiliation, c’est l’assistance, la présence aux réunions…, — (Journal officiel, 14 mars 1872, page 1806, 2e colonne — cité par Littré)
    • Toute plus-value, sous quelque forme qu’elle se cristallise, intérêt, rente, profit, n’est [d'après le socialisme allemand] que la matérialisation d’une certaine durée de travail non payé. — (Émile de Laveleye, Revue des Deux-Mondes, 1er sept. 1876, page 142 — cité par Littré)
    • Bizarrement, la mode des séances de spiritisme avec déplacements de lourdes tables et apparitions et matérialisations « d’ectoplasmes » perdit beaucoup de sa popularité à peu près à la même époque où la compagnie Kodak mis sur le marché son premier film sensible aux rayons infrarouges. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l'âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]