mormon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Mormon

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom commun 1) (1850) De Mormon, prophète allégué par le fondateur de l'église mormone en Amérique.
(Nom commun 2) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mormon mormons
\mɔʁ.mɔ̃\

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin (équivalent féminin : mormone)

  1. (Religion) Fidèle se réclamant du mormonisme, église fondée en Amérique par J. Smith.
    • Un canot nous amena une famille westmannienne que la misère avait déterminée à émigrer au pays des mormons ; ces malheureux étaient conduits par un homme presque aussi pauvre qu'eux, vêtu d'habits crasseux et chaussé de mocassins. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 41)
    • — C'est un mormon, me répondit le docteur, un elder, Mr Hatch, un des grands prédicateurs de la Cité des Saints. Quel beau type d'homme ! Voyez cet œil fier, cette physionomie digne, cette tenue si différente de celle du Yankee. Mr Hatch revient de l'Allemagne et de l'Angleterre, où il a prêché le mormonisme avec succès, car cette secte compte, en Europe, un grand nombre d'adhérents, auxquels elle permet de se conformer aux lois de leur pays. — (Jules Verne, Une ville flottante, 1871)
    • Entre Omaha et le Pacifique, le chemin de fer franchit une contrée encore fréquentée par les Indiens et les fauves, — vaste étendue de territoire que les Mormons commencèrent à coloniser vers 1845, après qu'ils eurent été chassés de l'Illinois. — (Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingt jours , 1872)
    • Et alors il raconta, en passionnant son récit par les éclats de sa voix et la violence de ses gestes, l'histoire du mormonisme, depuis les temps bibliques : « comment, dans Israël, un prophète mormon de la tribu de Joseph publia les annales de la religion nouvelle, et les légua à son fils Morom, (…) » — (Jules Verne, Le tour du monde en quatre-vingt jours, 1872)
    • Passepartout, lui, en sa qualité de garçon convaincu, ne regardait pas sans un certain effroi ces mormones chargées de faire à plusieurs le bonheur d'un seul mormon. (ibid.)
    • Lors de la confusion des langues, après la construction de la tour de Babel, le Seigneur, selon la croyance des Mormons, aurait conduit un petit peuple vers les rives du continent américain; et ce peuple, après avoir traversé l'océan sur huit vaisseaux, serait devenu une nation puissante qui habita l'Amérique durant 1.500 ans, mais qui fut détruite, 600 ans avant Jésus-Christ, pour s'être adonnée à des pratiques païennes et idolâtres. — (Honoré Beaugrand, Six mois dans les Montagnes-Rocheuses, 1890)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin mormon
\mɔʁ.mɔ̃\
mormons
\mɔʁ.mɔ̃\
Féminin mormonne
\mɔʁ.mɔn\
mormonnes
\mɔʁ.mɔn\

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin

  1. Relatif au mormonisme, c’est-à-dire à l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.
    • Pour les Anglais, … je ne suis point catholique, point anglican, point luthérien, point calviniste, point juif, point méthodiste, point wesleyen, point mormon : donc athée. De plus, Français, ce qui est odieux — (Victor Hugo, cité par Alain Decaux, Victor Hugo, 1984)
    • On disait autour de moi que cet homme était un évêque mormon. Un évêque mormon sous ces haillons sordides ! je n'en pouvais croire mes yeux. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 42)

Note :

  1. L’invariabilité au féminin se rencontre :
    • Il vit seul avec une femme mormon. — (Roger Peyrefitte, Les Américains, 1969)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • mormon sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
mormon mormons
\mɔʁ.m\

mormon \mɔʁ.mɔ̃\ masculin

  1. (Zoologie) Ancien nom vulgaire d'un singe cynocéphale, le mandrill. Au XIXème siècle son scientifique était Cynocephalus mormon.
    • Mormon : n.m. Genre de singes cynocéphales papions, auquel appartiennent les espèces drill et mandrill. — (Sous la direction de Jean-Claude Zylberstein, Dictionnaire des mots rares et précieux, 10/18, Paris 1996)
  2. (Ornithologie)Ancien nom du macareux.
    • Chez le macareux ( mormon ), le grèbe et le canard , la pièce linguale est cartilagineuse en arrière. — (Johann Friedrich Meckel, Traité général d'anatomie comparée, Volume 8, Éd. Ch. Hingray, Paris 1838)