nyctalope

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) Au sens de « qui a une mauvaise vision nocturne ». Emprunté, par l'intermédiaire du latin nyctalōps (« qui ne voit pas la nuit »), du grec ancien νυκτάλωψ, nuktálōps, qui a signifié aussi bien « qui voit bien la nuit » (sens 1) que « qui voit mal la nuit » (sens 2), lui-même composé à partir de νύξ, νυκτός, nux, nuktos, « nuit », et ὤψ, ōps, « vision ».
Note : Le français a hésité entre les deux sens au début du XIXe siècle, hésitation qui s'est résolue au profit du sens 1.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
nyctalope nyctalopes
\nik.ta.lɔp\

nyctalope \nik.ta.lɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Personne, animal, qui peut voir dans l’obscurité.
    • Vous êtes bien dure pour ce pauvre homme, dit Elsie. Il a vraiment la vue sensible au point de ne plus voir du tout aux lumières. — Sans doute, mais comme il prend sa revanche dans l’obscurité ! C’est un nyctalope et, qui plus est, un presbyte. - Elsie ne comprit pas ces épithètes, qu’elle crut déshonorantes et dont elle n’osa pas demander l’explication. — (George Sand, « La Fée aux gros yeux », Contes d’une grand-mère, Paris, 1876)
    • Il entendait aussi les nyctalopes qui effleuraient les roches d’un frénétique coup d’aile, les striges envolées pour leur promenade nocturne, […] — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, pages 69-81)
    • Elles étaient maintenant capables de discerner les plus pâles reflets à la surface des objets et de distinguer les volumes aussi précisément qu'en plein jour. Comme la chouette de la directrice, j'étais désormais nyctalope. — (Martine Desjardins, Méduse, 2020, édition Alto, page 33)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Employé adjectivement[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
nyctalope nyctalopes
\nik.ta.lɔp\

nyctalope \nik.ta.lɔp\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a la faculté de voir dans l’obscurité.
    • Les chats sont des animaux nyctalopes.
    • On envie les prunelles nyctalopes des hiboux et des chats ; à peine entré dans l’auberge, on en sort ; on voudrait qu’il fît jour tout de suite. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 45)
    • Cette affection est caractérisée par une sensibilité exagérée de l'œil à la lumière; de là une contraction spasmodique de l’iris, quelquefois avec occlusion complète de la pupille, de sorte que les personnes nyctalopes voient très-bien pendant la nuit, mais cessent de voir pendant le jour. — (Dr Rouault, « De l’emploi de la belladone dans les maladies des yeux », dans le Journal des connaissances médico-chirurgicales, n° 3 du 1er février 1857, page 57)
    • Ne pas savoir quelle direction prend la locomotive, si le train monte par le nord-est ou descend par le sud-est, cela me serait insupportable, d’autant plus que, la nuit venue, je ne verrai rien, n’étant point nyctalope comme les hiboux, les chouettes, les hulottes et les chats de gouttière. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Une tête à peine humaine, une affreuse tête de vieillard tricentenaire, d'une blancheur de neige, aux immenses yeux nyctalopes, dont les flammes vertes clignotaient à la lueur du foyer. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Monstre blanc, 1932)

Antonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Faux-amis[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]