orthodoxie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du grec ancien ὀρθοδοξία, orthodoxia → voir orthodoxe et -ie.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
orthodoxie orthodoxies
\ɔʁ.tɔ.dɔk.si\

orthodoxie \ɔʁ.tɔ.dɔk.si\ féminin

  1. Caractère de ce qui est orthodoxe.
    • C'est ce qui les a portés à négliger ce qu'on pourrait appeler la philosophie hétérodoxe de la Chine, avec d'autant plus de raison que l'orthodoxie y est philosophique, plutôt que religieuse. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Les gens qui se piquaient d’orthodoxie marxiste n'ont voulu ajouter rien d'essen­tiel à ce qu'avait écrit leur maître. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.246)
    • Du moment que la révolution triomphe, et s'instaure, et s'établit, l'art court un terrible danger, un danger presque aussi grand que celui que lui font courir les pires oppressions des fascismes: celui d'une orthodoxie. L'art qui se soumet à une orthodoxie, fût-elle celle de la plus saine des doctrines, est perdu. Il sombre dans le conformisme. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
    • À ce titre, il était de l'intérêt de l'« establishment » religieux de promouvoir et de défendre l’orthodoxie religieuse, l'éducation formaliste et un traditionalisme rigide sous prétexte de sauvegarder le caractère islamique de la communauté. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.122)
  2. (Religion) Une des trois grandes confessions du christianisme.
    • L'esprit de l'orthodoxie n'est pas la même chose que l'esprit russe ; l'esprit du catholicisme n'est pas la même chose que l'esprit latin. — (Maritain, Primauté spirituelle, 1927)

Antonymes[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]