plaquage cathédrale

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Locution nominale [modifier le wikicode]

placage cathédrale masculin

  1. (Rugby) Variante de placage en cathédrale.
    • S’il apparaît bel et bien nécessaire de protéger les joueurs en prévenant les pratiques dangereuses, l’évolution qui a fait du plaquage cathédrale non plus un geste spectaculaire mais un geste prohibé est récente. — (Rugby: il est fini le temps des cathédrales sur le site Slate, 17 octobre 2011)
    • En expulsant Maxime Machenaud (29e) pour un plaquage cathédrale sur Matt Giteau, il allait autant influencer le cours du match qu'Alain Rolland lorsqu'il expulsa pour la même faute le capitaine gallois Sam Warburton (19e) durant la demi-finale tronquée de la Coupe du monde 2011 gagnée par les Bleus 9-8. — (Plaquage cathédrale : la roue de l'infortune sur le site L’Équipe, 31 août 2016)