prise de conscience

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) De la locution prendre conscience.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
prise de conscience prises de conscience
\pʁiz də kɔ̃.sjɑ̃s\

prise de conscience \pʁiz də kɔ̃.sjɑ̃s\ féminin

  1. Action de prendre conscience de quelque chose.
    • Dans la tiède torpeur du réveil le père Jourgeot savoura ce délicieux engourdissement qui est comme la prise de conscience des bons sommeils réparateurs et des nuits tranquilles  ; […]. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Pour Barral, ce cheminement est sans issue puisqu’il débouche sur une prise de conscience aiguë du déclin de la vie et de l’inexorabilité de la mort. — (H. Kohler,G. Brey,P. Bégrand, Figures du récit fictionnel et du récit factuel, Éditeur Presses Universitaires de Franc-Comtoises, 2003)
    • […], toutes deux dramatisées par le discours polémique qui tente de faire vivre l’imminence eschatologique à travers la prise de conscience d’une surgie de la Bête remplie d’ordure et d’impiété, […]. — (Denis Crouzet, Les guerriers de Dieu : la violence au temps des troubles de religion (vers 1525 - vers 1610), Champ Vallon, 2005, page 262)
    • Je pense à la prise de conscience de médecins que j'ai fréquentés, qui finissaient par admettre que des quantités d'examens très élaborés au point de vue technique ne donnent pas de certitudes plus grandes que les diagnostics sur des bases très simples, […]. — (Jacques Ellul, Ellul par lui-même, entretiens avec Willem H. Vanderburg, Editions de la Table Ronde, 2010)

Traductions[modifier le wikicode]