pronopiographe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1812) Mot créé par M. Soleil inventeur de cet appareil. Mot savant venant du grec ancien composé de προνώπος, pronôpos (« qui s'offre à la vue ») et de γράφω, grapho (« j'écris »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pronopiographe pronopiographes
\pʁɔ.no.pjɔ.graf\

pronopiographe \pʁɔ.no.pjɔ.ɡraf\ masculin

  1. (Arts) Chambre obscure utilisée par les dessinateurs
    • Cet instrument , qui a valu à son auteur un brevet de cinq ans , est une nouvelle chambre obscure perfectionnée ; le pronopiographe fait voir les objets d'une ligne horizontale sur un plan vertical. Il diffère des chambres obscures connues jusqu’à présent(1812) et il n'a rien de commun avec les chambres à prismes des Anglais, dites de Newton.— (ouvrage collectif, Dictionnaire chronologique et raisonné des descouvertes, tome 14, Éd. Louis Colas, Paris 1824)
    • Le Sieur Soleil, domicilié à Paris rue des Filles-Saint-Thomas n° 1, auquel il a été délivré, le 29 septembre 1812 le certificat de sa demande d'un brevet d'invention de cinq ans , poux la fabrication d'un instrument d'optique appelé pronopiographe.— (Bulletin des lois de l'Empire Français, Paris Janvier 1813)
  2. Ce mot désigne aussi une sorte de pantographe de dessinateur.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Inspiré du Dictionnaire encyclopédique Quillet, Paris, 1934.
  • Inspiré du Nouveau Larousse Illustré en 7 volumes Paris 1904.