pudibonderie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de pudibond avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
pudibonderie pudibonderies
\py.di.bɔ̃d.ʁi\

pudibonderie \py.di.bɔ̃.dʁi\ féminin

  1. Caractère de celui qui est pudibond.
    • La pudibonderie ridicule qui, sous le manteau de la pudeur, sévit dans notre Occident civilisé, n’est point contrairement aux prétentions de certains doctrinaires, l’efflorescence d’un sentiment naturel aux humains. — (Jean Marestan; « L’Éducation Sexuelle »; Éditions de la "Guerre Sociale", 1910)
    • J’avais toujours un peu intimidé maman à cause de l’estime intellectuelle où elle me tenait et qu’elle avait délibérément refusée à sa fille cadette. Réciproquement : très tôt, sa pudibonderie m’avait glacée. — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, pages 96-97)
    • De saintes personnes qu’eût suffoquées le moindre mot jugé indécent échangeaient volontiers, au salon, des détails hideux ou sales concernant des agonies. Nous avons changé tout cela : nos amours sont publiques ; nos morts sont escamotées. Il n’y a guère à choisir entre ces deux formes de pudibonderie. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, pages 213-214)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]