semi-officiel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(ca. 1800) Composé de semi- et officiel.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin semi-officiel
\sə.mi.ɔ.fi.sjɛl\
semi-officiels
\sə.mi.ɔ.fi.sjɛl\
Féminin semi-officielle
\sə.mi.ɔ.fi.sjɛl\
semi-officielles
\sə.mi.ɔ.fi.sjɛl\

semi-officiel \sə.mi.ɔ.fi.sjɛl\

  1. (Journalisme) Qualifie une source ou une information qui émane d’un pouvoir politique sans toutefois avoir son approbation officielle.
    • L'avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, célèbre militante des droits humains emprisonnée à Téhéran, a été condamnée à sept ans de prison par la justice iranienne, a rapporté lundi 11 mars l'agence de presse semi-officielle Isna. — (Iran: lourde peine de prison pour la militante des droits humains Nasrin Sotoudeh, rfi.fr, 11 mars 2019)
    • Le journal saoudien semi-officiel « Akaz » , qui rapporte l’information, a expliqué que, selon l’Imam, « ces accusations fabriquées et falsifiées et cette propagande malveillante ne feront que renforcer la fierté, la force et l’immunité du Royaume séoudien ». — (Nicolas Beau, Khashoggi, le soutien de la Mauritanie au Royaume séoudien, mondafrique.com, 20 octobre 2018)
  2. Qualifie un organisme qui, sans faire partie de l’administration publique, assure certaines fonctions relevant de celle-ci.
    • Il existe un esprit O.S.S.U., qui n’ignore pas le « fair-play », et qui est regretté par tous ceux qui l’ont connu. Une nouvelle circulaire précise les modalités pratiques visant à assurer simultanément un contrôle de cet organisme semi-officiel et les moyens de lui assurer un fonctionnement régulier. — (Jacques Thibault, L’influence du mouvement sportif sur l’évolution de l’éducation physique dans l’enseignement secondaire français, collection L’Enfant, Librairie philosophique J. Vrin, 1997, page 194)
    • Le problème de l’organisation de l’approvisionnement finit par être résolu par un contrôle accru de la part de l’État, satisfaisant les tenants de la centralisation : le gouvernement fixait les prix des biens de consommation et obligeait les agriculteurs de chaque village à livrer leurs produits au syndicat agricole, organisme semi-officiel dans lequel devaient se fondre les diverses sections syndicales paysannes. — (José Jornet, Républicains espagnols en Midi-Pyrénées : exil, histoire et mémoire, Presses universitaires du Mirail, 2005, page 78)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]